Escape game ♥ #1

Nous allons vous conter nos aventures dans le monde de l’Escape Game, lors de nos voyages en dehors de notre belle région. Nous avons joué beaucoup de bonnes salles, mais nous ne raconterons ici que nos gros coups de cœur pour des expériences qui nous font aimer cette activité et nous donnent envie de toujours faire mieux.

Lost Asylum est l’une des premières salles qui sort de l’ordinaire que nous avons jouée. Les concepteurs ont porté une attention particulière à la mise en scène et à l’interaction entre les joueurs et le Game Master, point qui a retenu toute notre attention.

lost-asylum-1024x576 Escape game ♥ #1

Tout d’abord, l’accueil est un point fort de cette enseigne. On est pris en charge par le Game Master (GM) qui nous installe dans un endroit confortable, classe, spacieux. A ce jour l’un des meilleurs accueils que nous avons eu en escape game. Après le classique rappel des règles, le GM nous met en condition en nous expliquant le contexte :

1952. Un hôpital psychiatrique vient de fermer ses portes suite à un fait divers sanglant : un patient interné depuis de nombreuses années vient d’assassiner plusieurs médecins dans des circonstances encore inexpliquées. Depuis, on ne l’a jamais revu…

Le temps a passé, et les vieux murs gardent leurs secrets, les cris résonnent encore, suintent de la souffrance accumulée, et de folles rumeurs circulent…

Ceux qui ont eu la curiosité de s’approcher rapportent des faits étranges. Que se passe-t-il dans ce bâtiment abandonné ?

L’ambiance monte d’un cran quand le GM nous demande de désigner la personne qui va être séparée du groupe. Bonne chance Bob ! Les aventuriers entrant chacun leur tour, cela ajoute encore de l’angoisse.
Dans cette introduction, plusieurs éléments de jeu sont installés dans les têtes des joueurs pour mettre à mal la cohésion du groupe. Allons nous résister à cette pression ?

Les premiers pas sont laborieux, car le groupe est divisé. Il faut communiquer pour avancer, même si c’est parfois délicat, dans les conditions dans lesquelles nous sommes. Enfin regroupés, les différents obstacles tombent les uns après les autres. Cet hôpital nous livre progressivement ses secrets, et on comprend mieux les raisons de la disparition des médecins.

Les énigmes sont accessibles, intégrées et cohérentes avec le scénario. Les décors sont immersifs et permettent de se plonger dans l’univers du scénario. Des événements imprévus nous plongent dans l’univers. On doit rester sur nos gardes et cela trouble notre réflexion.

Pour nous, le point fort de cette aventure est vraiment le travail réalisé par One Hour sur l’immersion à tous les niveaux : décors, ambiance, mise en scène, …

On a beaucoup aimé Lost Asylum et on vous conseille de réserver votre session à l’avance si vous allez à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *